12 jours en Birmanie, mon itinéraire

Scroll down to content

En Aout 2018, je pars 12 jours visiter un pays qu’il me tardait de découvrir: la Birmanie. Sur mon parcours je visite les 4 lieux les plus connus du pays qui sont Yangon, Bagan, Mandalay et le lac Inle. Je voyage durant la basse saison et il n’y a donc pas beaucoup de touristes cependant durant mon séjour quelques averses et du ciel gris s’inviteront, mais bon on ne peut pas tout avoir.

La Birmanie est un pays qui ne s’est ouvert au tourisme que très récemment, du coup il est toujours bien ancré dans ses traditions et son authenticité, ce qui est moins le cas de son pays voisin la Thaïlande où l’on sent  dans beaucoup d’endroits que le tourisme àa plus ou moins changé la culture et le comportement des habitants. Ici en Birmanie ce n’est pas encore le cas (attention j’aime aussi beaucoup la Thaïlande, qui est un pays magnifique).

Bagan , la ville au plus de 3000 temples

Pour me déplacer de ville en ville j’ai toujours pris les bus de nuit, et comme c’était la saison basse même quand j’arrivais tôt comme par exemple à 7h du matin, l’hôtel me donnait toujours ma chambre, je n’avais pas besoin d’attendre 14h pour  le check-in.

Maintenant rentrons dans le vif du sujet avec dans l’ordre mon itinéraire de ces 12 jours en Birmanie.

1- Yangon (3jours):

Yangon est l’ancienne capitale de la Birmanie et c’est aussi la ville la plus peuplée du pays. Quand on y arrive, on peut la trouver sale et pauvre notamment comparée aux autres grosses villes d’Asie du sud-est, mais ne restez pas sur votre première impression, Yangon reste une ville avec beaucoup d’histoire et donc avec beaucoup d’endroits superbes à découvrir.

Premier jour:

Pour le premier jour, je vous propose de se concentrer dans la partie de la ville appelée downtown, c’est ici que se trouve une bonne partie des lieux à visiter. Pour commencer, il y a la fameuse et magnifique pagode Sule. En outre d’être très belle, cet édifice religieux fait aussi office de rond-point, oui, oui, vous avez bien lu. Juste à côté de la pagode Sule se trouve le parc Maha Bandula, avec au centre de ce dernier, le monument de l’indépendance. Ce parc sera le point de départ pour votre balade à travers les rues du coin pour découvrir les vestiges du colonialisme britannique. Malheureusement beaucoup de bâtiments coloniaux sont en mauvais état, génial pour la photographie mais donnant un air d’insalubrité aux alentours. Ceci reste tout de même un incontournable à Yangon, car les bâtiments authentiques sont vraiment beaux. Ensuite je vous propose d’aller visiter un marché en plein air et …  en plein milieu d’une rue ouverte à la circulation où les voitures passent littéralement par-dessus les fruits et légumes, du jamais vu pour ma part (ce passage est dans ma vidéo ci-dessus). Ce marché occupe la Street 26. Non loin de cette rue se trouve le Bogyoke Market, qui est un grand bazar dans un bâtiment d’architecture coloniale (attention, le marché est fermé le lundi). Pour finir la journée, vous pouvez allez jeter un coup d’œil au Minister’s building qui était autrefois la maison et les bureaux du gouvernement colonial britannique, et non loin se trouve la Cathédrale St-Mary, c’est la plus grosse cathédrale de Birmanie.

Une rue du Downtown de Yangon mennant à la Sule Pagoda.

Deuxième jour:

Cette journée sera  plus consacrée à la découverte de sites religieux dont certains sont  incontournables. Le premier arrêt est la Pagode Chauk Htat Kyi, ici vous trouverez une immense statue d’un Bouddha couché, malheureusement quand j’y suis allé, la statue de 65m de long était en rénovation, je n’ai donc pas de photo à vous montrer. Ensuite direction la Pagode Ngar Htat Gyi et son énorme statue d’un Bouddha assis (également en rénovation), le temple a presque 500 ans. Pour ne pas avoir une overdose de temples, vous pouvez prévoir un massage avant votre déjeuner, dans les alentours je peux vous recommander  un endroit très professionnel où je suis allé, le First Thai Spa. Une fois bien détendu, je vous propose de passer une partie de l’après midi le long des rives du lac Inya. Vous pouvez marcher sur la promenade le long du lac ou boire un café ou autre dans un bar-restaurant au bord du lac, il y en a plusieurs. Voici l’heure de visiter la splendide Shwedagon Pagoda, sincèrement ne serait-ce que pour visiter ce lieu cela vaut la peine de venir à Yangon. Allez-y en fin d’après-midi afin de pouvoir admirer la pagode de jour, ensuite lors du coucher de soleil et enfin de nuit. A chaque fois vous allez avoir un peu l’impression de visiter un nouveau lieu alors que vous êtes au même endroit. Le prix d’entrée sur le site religieux est de 10000 Kyats soit 5,40€, et une tenue appropriée est obligatoire sinon vous devez louer une robe traditionnelle pour vous couvrir.

lrm_export_623011935756066_20180920_162830242.jpeg
L’imposante Shwedagon Pagoda de jour (par ciel nuageux) – Yangon

Troisième jour:

Pour ce dernier jour dans l’ancienne capitale, je vous plonge directement dans la vie locale grâce au train qui parcourt la Circulare Lane. Cette ligne de train composée de 39 gares fait le tour de la ville, vous passerez par des endroits plus ou moins peuplés, mais chaque arrêt garantit un taux d’authenticité élevé, il se passe toujours quelque chose dans le train ou à l’extérieur, il y a toujours de la vie, de l’action, à un point tel qu’à certains moments vos yeux ne savent plus ou se poser. En fonction de l’heure à laquelle vous montez dans le train, la boucle peut durer entre 3 et 4 heures, mais on ne s’ennuie pas. Bien évidement vous pouvez descendre à n’importe quelle gare, si un quartier vous tente et que vous désiriez l’explorer. La fréquence des trains sur cette ligne est de un toutes les 30 minutes environ et le prix ridicule du ticket est de 200 Kyats (11 centimes d’Euro). Pour finir je vais faire comme les tours opérateurs, je vous donne une demi-journée de libre pour faire ce que vous voulez, shopping, massage, visite d’autres temples ou monastères …

LRM_EXPORT_622176348072356_20180920_160905716
Pas de temps à perdre pour ce Birman qui une fois dans le train trie ses légumes.

Il est maintenant temps de perdre le bus de nuit pour une longue route jusqu’à Bagan.

2- Bagan (3jours):

Bagan est situé à 611km de Yangon ce qui correspond à environ 10h de bus. Un peu avant d’arriver vous devez payer le ticket d’accès à la zone archéologique dont le prix est de 25000Kyats soit 13,80€ et le ticket est valable 5 jours. Je me suis fait personnellement contrôlé 3 fois par des contrôleurs qui vérifiaient si j’avais bien acheté un ticket, donc ne le perdez pas et gardez-le sur vous tout le temps durant votre séjour à Bagan. Pour me déplacer j’ai loué un scooter électrique au prix de 6000Kyats (3,30€) par jour. Vous pouvez loger dans différents coins de Bagan, je suis personnellement resté au Lux Pillow Hostel où j’ai pris un lit en dortoir, le gérant parle bien anglais, et sera ravi de vous aider, l’hostel est situé à Nyaung-U, c’est ici que la plupart des touristes restent. Sinon juste une petite indication, ici il y a encore plus de 3800 temples debout, alors croyez-moi, vous ne pouvez pas vous ennuyer.

Premier jour:

Pour le premier jour, je vous conseille de vous perdre dans les petits chemins de sable que vous verrez commencer de part et d’autre de la route principale, histoire de garder le meilleur pour les deux prochains jour quand vous visiterez les gros et plus beaux temples, si vous faites l’inverse vous risquez d’être un peu blasé. Laissez-vous aller petit temple après petit temple sur votre silencieux scooter électrique et laissez opérer la magie de Bagan. Vous longez des champs avec de hauts cocotiers, vous croisez des locaux sur leur charrue tractée par des vaches, et vous découvrez sans cesses de nouvelles pagodes ou Stupa. Le temps passe si vite et c’est déjà l’heure du coucher de soleil , c’est à ce moment-là que la magie de Bagan est à son maximum, le ciel rouge-orangé associé à la cime des  temples et la végétation environnante est juste d’une beauté sans nom.

Moi, qui du haut d’un temple contemple cette magnifique vue d’un coin de Bagan.

Deuxième jour:

À Bagan, il y a encore un certain nombre de grands temples encore debout, alors pour cette deuxième journée je vous propose de visiter les principaux temples sur la droite de la route principale qui va de Nyaung-U au Old Bagan. Dans l’ordre: on commence donc par la Pagode Shwezigon, qui est un temple du 11ème siècle avec une stupa monumentale au milieu, bien évidement couverte de feuilles d’or comme de coutume. Mais ici la particularité est un petit trou sacré de 12/15cm de diamètre rempli d’eau dans lequel on voit la réflexion de la stupa dorée quand on se baisse et s’approche plus. Maintenant direction le magnifique Temple Ananda au plus de 1500 statues de Buddha dont 4  de plus de 10m. De l’extérieur son architecture se reconnait facilement, de plus il sort facilement du lot, non pas par sa taille mais part sa couleur blanchâtre et son sommet couvert d’or. Le prochain sur la liste est le Thatbyinnyu, ce temple du 12ème siècle et haut de 60m est facilement reconnaissable grâce à sa couleur grisâtre avec encore au sommet un pic doré. Il est temps maintenant de se diriger vers les rives de la Irrawaddy River où se trouve la Stupa Bu Paya, unique en son genre à Bagan avec sa forme en gourde évidemment recouvert d’or. Ici en plus de venir voir cette belle stupa, vous pouvez aussi observer la vie sur la rivière et c’est en outre un super coin pour regarder le coucher de soleil. Lors de cette journée vous allez croiser plusieurs autres temples, n’hésitez pas à vous arrêter si un endroit vous plait, car je vous donne ici un itinéraire relax qui vous donne le temps de profiter.

Réflection de la Pagode Shwezigon dans le trou sacré

Le Temple Ananda – Bagan
La Stupa Bu Paya – Bagan

Troisième jour:

Pour ce dernier jour, ce sont les temples qui sont sur la gauche de la route principale que je vous invite à visiter, et on commence directement au temple Sulamani, qui est bien imposant, il est l’un des temples les plus visités ici à Bagan. Un peu plus loin s’élève le Temple Dhammayan Gyi, c’est l’édifice le plus large dans la plaine de Bagan, c’est aussi le temple du roi fou encore appelé aujourd’hui comme cela par les Birmans car il a tué son père et son frère pour avoir accès au trône. Ce temple a également la particularité d’avoir 2 statues de Bhouddha côte à côte à l’entrée. Ensuite, passons au Myauk  Guni  qui ressemble à une version plus petite du Temple Sulamani. Le prochain temple est l’un de mes préférés, ne serait-ce que part sa forme qui rapplle un peu celle des pyramides Incas. Nous arrivons maintenant à la Pagode Shwesandaw, une particularité de ce lieu est la statue d’un Bouddha couché. Cette dernière se trouve dans un édifice à côté de la pagode, mais dans le même complexe. Pour terminer la journée, entrons plus dans les terres pour visiter la Pagode Dhammayazika, datant de la fin du 12ème siècle. Habituellement les temples ont un plan carré, mais cette pagode à une base en forme de pentagone avec une entrée sur chaque côté. En plus de cela on la reconnait très bien avec son dôme doré en forme de cloche. Juste derrière il y a un petit temple sur lequel nous sommes encore autorisés à monter, ce qui en fait un point de vue idéal pour le coucher de soleil. Une fois de plus vous verrez beaucoup de temples sur votre chemin, si certains vous intéressent, n’hésitez pas à vous y arrêter.

Temple Dhammayan Gyi – Bagan

À 120km au nord de Bagan se trouve Mandalay, la prochaine destination, une fois de plus je prends un bus de nuit pour m’y rendre, le trajet dure 5 heures.

3- Mandalay:

Mandalay est la deuxième plus grosse ville de Birmanie, et qui est parfois négligée par les voyageurs, alors qu’il y a de vraiment de magnifiques lieux ici. Pour me déplacer dans la ville en plus de la marche j’ai aussi utilisé un vélo que j’ai loué à mon hôtel qui était le Kaung Hostel situé en plein centre de la ville et proche du palais royal.

Premier jour:

En parlant du palais royal, c’est ici que commence cette première journée. Tout d’abord, il faut savoir que sur les 4 entrées, il n’y en a qu’une d’ouverte aux étrangers. Une fois à l’entrée, il vous faudra laisser un document d’identité (passeport, permis de conduire ou carte d’identité) et acheter un ticket qui vous servira lors de la visite d’autre lieux de la ville, vous payez donc le ticket une seule fois et le prix est de 10000 Kyats (5,70€). À l’intérieur, il y a plusieurs bâtiments en bois dont la watch tower d’où vous avez une vue de haut et d’ensemble des lieux.

Vue depuis la watch tower sur le Palais Royal.

Non loin de là se trouvent deux monastères, un en bois et un en dur. Le premier est le monastère Shwenandaw qui est très beau et tout en bois sculpté, ce lieu vaut vraiment  la peine d’être visité. Le deuxième, le monastère Maha Atulawaiyan Kyaungdawgyi comprend deux énormes pièces de rassemblement, mais à part cela il n’a rien de spécial. Juste à côté des monastères se trouve la magnifique Pagode Kuthodaw qui est pour moi un incontournable à Mandalay. Au centre de ce complexe se dresse une énorme Stupa dorée de 57m mais le plus intéressant sont les 729 petites Stupas qui abritent chacune une stèle sur laquelle est gravée une page de texte de Tipitaka; c’est pour cela que ce lieu est aussi connu sous le nom de « Plus grand livre du monde ». Ensuite à moins de 7 minutes de marche vous rejoignez la Sandamuni Pagoda depuis notre arrêt précédent. Ici c’est un peu le même type de pagode mais cette fois-ci il y a 758 mini stupas et elles sont beaucoup plus rapprochées les unes des autres Ici on trouve aussi des stèles où est gravé un texte de Tipitaka; c’est pour cela que ce lieu est  lui aussi connus sous le nom de « Volume II Le Plus grand livre du monde ». Pour finir la journée, direction Mandalay Hill, qui est une colline de 240m avec une belle pagoda à son sommet, mais si je vous propose d’y aller c’est surtout pour le coucher de soleil. Avant d’arriver en haut de ce  superbe point de vue, il vous faudra gravir un certain nombre de marches. Durant l’ascension vous allez avoir plusieurs arrêts auprès de plusieurs pagodes. Une fois au sommet, en plus d’une vue splendide, se trouve la Sutaungpyei Pagoda et ses arches décorées d’écriture birmane. Quand j’y suis allé en août 2018, une partie des terres était inondée et cela était clairement visible depuis les hauteurs de cette colline. J’oublierais presque de vous dire que depuis le sommet vous avez une vue à 360° sur la ville.

Un des alignements des 729 mini Stupas de la Pagode Kuthodaw.
Sandamuni Pagoda vue par mon petit drone.
Les arches qui entourent la Sutaungpyei Pagoda

Deuxième jour:

Après le premier jour à Mandalay et vos deux nuits passées dans un bus depuis le début du séjour, je vous accorde une matinée libre. Ensuite prenez un vélo et dirigez-vous doucement vers le lac Taungthaman où se trouve le fameux U Bien Bridge. Sur votre chemin,vous allez traverser plusieurs quartiers qui vous plongeront dans la vie locale des alentours de Mandalay. Une fois arrivé sur le pont en bois de 1,2 km réservé aux piétons uniquement, garez votre vélo sur un espace dédié juste à l’entrée du pont. De là baladez-vous sur le pont jusqu’à trouver un emplacement idéal pour regarder le coucher de soleil.

Le U Bien Bridge

Troisième jour:

Commencez ce dernier jour dans la ville en allant au Zegyo Market en centre ville, ce marché fait plus de 4 hectares et vous plonge dans la vie quotidienne des habitants. Ensuite, vous ressentirez peut-être des courbatures après les tours de pédales de la journée précédente, allez donc vous faire masser dans l’un des nombreux centres de massage que compte la ville. Avant de partir pour prendre le bus de nuit pour le lac Inle je vous recommande d’aller essayer les délicieuses chapati faites à Nay café.

Les fameux chapatis de chez Nay café – Mandalay

4- Le lac Inle:

Le lac Inle est au milieu des collines Shin à 884 m d’altitude, on vient ici tout d’abord pour découvrir la vie sur le lac, car oui plusieurs villags sont posés sur l’eau. Mais les alentours ont également beaucoup de choses à offrir. Pour mes déplacements, bien évidemment sur le lac je suis monté dans une barque motorisée. En revanche sur terre j’ai toujours utilisé une bicyclette mise à disposition gratuitement par l’hôtel où je restais qui est Exotic Inn dans le village de Nyaung Shwe. Comme à Bagan ici aussi il vous faudra payer un ticket d’accès à la zone du lac, le prix est d’aussi 25000Kyats.

Premier jour:

Le premier jour embarquez sur un petit bateau pour aller découvrir la vie sur le lac. Attention cependant je vous recommande de ne pas prendre un tour organisé car plusieurs arrêts concernent des petites fabriques avec de grands magasins, on vous amène ici clairement pour faire des achats, mais la plus part du temps il n’ y a rien d’intéressant à voir. Mon conseil est de dépenser un peu plus et de prendre une embarcation privée où vous choisissez les lieux que vous désirez visiter. Et si vous n’avez aucune idée de quoi faire sur le lac, n’hésitez pas à demander à votre hôtel des renseignements. Juste pour vous donnez une idée, voici une liste de choses à découvrir:

  • Promenade sur le lac à faible vitesse pour observer les pêcheurs, les personnes qui récoltent les algues et bien d’autres.
  • Les jardins flottants où poussent des légumes et aussi beaucoup de tomates.
  • Les villages flottants
  • La Pagode Phaung Daw Oo Paya
  • Le monastère Nga Phe Kyaung

Après votre journée passée sur le lac, je vous recommande d’aller dîner soit au restaurant Inle Food House qui sert des plats birmans, avec des tarifs plus que raisonnables, soit au restaurant Dosa King qui sert des spécialités indiennes délicieuse, par contre c’est un peu cher.

Deuxième jour:

Pour cette journée vous allez avoir besoin d’un vélo afin d’aller découvrir les alentours du lac. Commencez par visiter le village principal Nyaung Shwe au nord du lac, c’est là aussi que je restais dormir. Ici en plus de vous promener dans les rues du village, vous pouvez visiter  entre autres la Pagode Kyaung Daw ou encore la Pagode Yadana Man Aung Su Taung. Un peu plus au nord, vous avez un joli monastère de bois où restent notamment des jeunes Monks. Son nom et le Monastère Shwe Yan Pyay. Maintenant desendez tranquillement au sud du lac pour visiter la Pagode Shwe Inn Dein et ses centaines de stupas toutes différentes. Après, retournez à votre point de départ en suivant les routes de l’autre côté du lac. N’hésitez pas à vous arrêter chaque fois que vous trouverez quelque chose d’intéressant et croyez-moi il y en aura.

Les stupas de la Pagode Shwe Inn Dein

Troisième jour:

Le programme de ce dernier jour est très simple, il se résume à la dégustation de vin birman chez un vignoble du coin, car oui il y a du raisin qui pousse sur les flacs des collines qui entourent le lac. Je suis personnellement allé sur le vignoble appelé Red Mountain Estate Vinyards & Winery. Ici non seulement vous goûtez les vins qui sont également mis en vente sur place, mais vous pouvez vous promener au milieu des vignes, et si vous avez un petit creux, un restaurant avec une super vue sert de bons plats, mais c’est un peu cher. Une fois la visite du vignoble terminé, il est temps de se préparer pour repartir en bus direction l’aéroport de Yangon, le voyage se termine ici.

Petite selfie au milieu des vignes

Pour conclure:

Ce que j’ai beaucoup aimé en Birmanie, c’est qu’ils n’ont encore rien perdu de leur côté authentique et de leurs traditions. Par exemple vous verrez la grande majorité de Birman porter leur vêtement traditionnel. D’ailleurs, en parlant des Birmans, je tiens vraiment à dire qu’ils sont vraiment gentils et qu’à aucun moment je ne me suis pas senti en sécurité. Le pays en lui-même est vraiment magnifique, dépaysement assuré (sauf au milieu des vignes). Il est en voie de développement, donc les routes ne sont pas encore toutes en bon état, par conséquent  les trajets en bus ne sont pas toujours super confortables. Cependant, ceci devrait changer car ils travaillent vraiment à l’amélioration de leurs routes. Malgr la colonisation du pays par les Britanniques, les habitants ne parlent pas beaucoup anglais (comparé à un pays comme la Malaisie qui était aussi une colonie britannique où beaucoup de gens parlent encore un bon anglais), Il est donc parfois difficile de se faire comprendre, mais après tout c’est aussi ça le voyage. Pour terminer, je vous recommande vraiment de visiter la Birmanie, il y a peu de chance que vous soyez déçu, ce pays a encore bien plus de trésors que ceux que je vous ai présentés. Il y a en a pour tout les goûts, que vous aimiez les plages, ou la campagne, ou l’histoire… il y a aura toujours quelque chose pour vous.

Bien évidemment vous pouvez ajuster cet itinéraire à votre guise, ajouter ou enlever des lieux à visiter.

J’espère que cet article vous aidera pour planifier votre éventuel prochain voyage en Birmanie.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à laisser un commentaire, et si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager.

Si vous ne le savez pas j’ai aussi une chaîne YouTube, où je publie des vidéos de mes voyages, donc si vous voulez suivre mes aventures, allez y jeter un coup d’œil.

Merci de votre lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :