Que faire à Phnom Penh la capitale du Cambodge.

Scroll down to content

Phnom Penh, la capitale du Cambodge est une ville que j’ai eu la chance de visiter à 3 reprises. Grace à cela je peux  désormais vous faire un article complet à propos de ce que vous pourrez faire lors de votre séjour dans ce qui était considéré avant comme la perle d’Asie.

Avant de rentrer dans le vif du sujet je vais juste vous donner quelques informations qui peuvent vous servir, comme tout d’abord:

Se déplacer:

Personnellement j’adore marcher, c’est pour moi le meilleur moyen de découvrir les lieux que je visite, mais à Phnom Penh quand je veux me déplacer rapidement pour aller d’un point A à un point B, j’utilise PassApp Taxi (qui est comme Uber ou Grab). Avec cette application, vous avez le choix entre un tuk-tuk ou une voiture. Le prix du trajet est moins cher qu’un taxi ou un tuk-tuk habituel et c’est une bonne manière d’éviter les arnaques et/ou de perdre du temps à négocier le prix de la course.

PassApp Taxi tuk-tuk – Phnom Penh

Se loger:

Lors de mon dernier séjour j’ai essayé 2 hostels, le premier est 88backpackers. Cet hostel propose différents types de chambres, vous avez des lits en dortoir, mais aussi si vous désirez plus d’intimité vous pouvez choisir l’option de dormir dans un pod qui est le même concept qu’un lit dans une capsule (ceux qui sont déjà allés au Japon connaissent peut-être). Maintenant vous pouvez aussi faire comme moi et oper pour la chambre privée avec petit balcon, cette dernière est confortable et propre, de plus vous avez aussi un coffre-fort à l’intérieur de la chambre et du café, du thé et de l’eau minérale, le tout gratuit à votre disposition dans votre chambre. Pour le prix demandé, croyez-moi ce n’est pas courant d’avoir cela. Quand vous réservez une chambre ou un lit à 88backpackers le petit-déjeuner est inclus, et je peux vous dire qu’il est vraiment copieux. Ici vous avez aussi une piscine, un bar, vous pouvez même manger là. L’hôtel offre aussi des services tels que la location de scooter, la vente de ticket sde bus ou tour-organiser.

La piscine de Eighty8 Backpackers – Phnom Penh

Le second hostel où j’ai séjourné est Mad Monkey Hostel, situé dans un beau et récent quartier de Phnom Penh, cette hostel propose 2 types de chambres, les lits en dortoirs ou les chambres privées. Les dortoirs sont vraiment très propres et confortables, vous avez des rangements sécurisés sous les lits du bas, ici vous pouvez mettre votre sac et donc ne pas vous soucier d’un vol éventuel. Les chambres privées sont immenses, propres, confortables, et à un prix plus que correct. Ici aussi vous avez une piscine, et il y a 2 bar,s un dans chaque bâtiment car le Mad Monkey Hostel est divisé en deux, une partie avec principalement des chambres, la piscine et un bar et une autre  où vous avez un restaurant , un bar et des lits en dortoirs.

Ma chambre au Mad Monkey Hostel – Phnom Penh

Maintenant que vous savez comment vous déplacer et que vous avez un endroit où loger, je vais vous présenter pas mal de choses à faire à Phnom Penh, mais pour rester un peu plus clair, je vais diviser cela en 4 catégories.

1- La visite de sites:

Lors de cette présentation je vais vous présenter les lieux à ne pas manquer depuis le nord de la ville jusqu’au sud, et on commence directement au magnifique bâtiment du ministère des postes et télécommunications. Non loin vous avez le temple Wat Phnom construit au 14ème siècle, cet édifice religieux se trouve au sommet d’une petite colline qui forme désormais un rond-point. Faites donc attention quand vous traversez la route pour y accéder, certains conduisent un peu comme des dingues. L’entrée vous coûtera 1 dollar et comptez une petite heure pour la visite, histoire de bien profiter.

Ministère des postes et télécommunications – Phnom Penh
Jeune fille Khmer priant dans le temple Wat Phnom – Phnom Penh

Maintenant continuons sur le quai Sisowath, cette longue promenade où j’aime particulièrement me balader. Ici à n’importe quel moment de la journée il fait bon  marcher, vous pouvez regarder les locaux vivre leur vie de tous les jours, venir faire du sport, manger un bout ou encore promener leurs enfants… Après quelques centaines de mètres vous trouverez le temple Wat Ounalom dont la visite est gratuite et si vous désirez une vue imprenable sur cet édifice religieux, allez boire un verre au Le Moon Rooftop Lounge.

Quai Sisowath – Phnom Penh
Le temple Wat Ounalom -Phnom Penh

Toujours en longeant le fleuve sur le quai Sisowath, nous arrivons maintenant en face du Palais Royal et de la Pagode d’Argent, mais avant cela vous trouverez ce mini temple où des centaines de personnes viennent prier tous entassés et déposer des offrandes. Le nom de ce temple est Preah Ang Dorngkeu Shrine. Maintenant direction le complexe du palais royal, l’entrée vous coûtera 10 dollars mais attention: les lieux ferment entre 11h et 14h. Soyez conscients que ceci est la résidence du roi, vous ne pouvez donc pas accéder à toutes les pièces et à tous les bâtiments.

En face du Palais Royal – Phnom Penh
La pagode d’Argent vue de l’extérieur – Phnom Penh

Après avoir dépassé le complexe où se trouve le Palais Royal, et toujours en descendant vers le sud, nous sommes maintenant dans le parc Wat Botum et sur votre gauche vous pouvez voir le City Court House. En continuant tout droit, nous arrivons à la hauteur du Cambodia-Vietnam Frienship Monument: rappelons que l’armée vietnamienne est venue affronter et libérer Phnom Penh des Khmers Rouges qui ont décimé un Cambodgien sur 4 en un peu plus de 3 ans.

City Court House – Phnom Penh
Parc Wat Botum – Phnom Penh
Cambodia-Vietnam Freindship Monument

Une fois au bout du parc, il y a non loin un rond-point avec la statue de Samdech Chuon Nath, et juste en face on voit les tours dorées  de l’hôtel-casino Nagaworld, pour ceux que cela tente. Continuons maintenant dans le parc qui longe le boulevard Preah Suramarit (Street 268), c’est dans ce parc que se trouve la statue du Roi Sihanouk. À la fin du parc se trouve un autre rond-point sur lequel se dresse le Monument de l’Indépendance.

LRM_EXPORT_105073082244223_20181024_193144597
La Statue de Samdech Chuon Nath et l’hôtel-casino Nagaworld – Phnom Penh
La Statue du Roi Sihanouk et le Monument de l’Indépendance en arrière plan
Le Monument de l’Indépendance vu de nuit – Phnom Penh

Maintenant les plus coriaces choisiront comme moi de marcher, mais je vous conseille de prendre un tuk-tuk (grâce à PassApp Taxi) car le prochain arrêt est un peu éloigné. Pour ceux qui décident de continuer en marchant, au niveau du Monument de l’Indépendance continuez tout droit sur le Boulevard Preah Sihanouk (Street 274) pendant 2 km et vous arriverez à notre prochaine destination: le Stade Olympique de Phnom Penh. Ici il est intéressant de voir les locaux de tout âge venir faire leur sport ou tout simplement s’asseoir sur les gradins pour se relaxer, papoter entre amis ou grignoter un plat acheté dans la rue.

Stade Olympique de Phnom Penh

Nous avons fini de faire le tour des centres d’intérêt principaux du centre ville, il est temps de traverser la rivière et d’aller visiter le Monkey Temple, un temple que je trouve très joli. On peut aussi y voir des singes, mais attention à ne pas trop s’approcher de ces animaux car ils peuvent être agressifs. Sur ce site religieux il y a aussi des enfants qui font l’aumône, je  vous recommande  de ne pas donner de l’argent car en règle générale ils le reversent à la personne qui les utilise.  Si vous désirez ne rien donner, après un ou deux « non », ils vous laisseront tranquille, cependant faites attention à vos poches car ils y glissent facilement les mains à l’intérieur. Malgré cela les lieux sont magnifiques et méritent d’être visités, je suis surpris qu’il y ait aussi peu de touristes ici, enfin c’est pas plus mal.

Monkey Temple – Phnom Penh

À 800m du Monkey Temple, il y a un autre temple intéressant à voir, le Wat Pothiyaram Wat Chas. Dans ce temple la première chose qu’on remarque sont les statues d’hommes qui portent la rampe d’escalier, j’ai trouvé cela original. Sur place il y a aussi un mignon monastère de bois. Ici aussi, des enfants font l’aumône et il y a peu de chance que vous voyiez des touristes.

L’entrée du temple Wat Pothiyaram Wat Chas -Phnom Penh.

Maintenant si vous aimez les musées, alors voici une sélection de trois lieux. Le premier est S-21 qui est le musée du génocide, cet ancien lycée transformé en prison secrète par les Khmers Rouges est un endroit extrêmement triste mais incontournable pour mieux comprendre ce qui s’est passé au Cambodge il n’y a pas si longtemps. Ici je vous recommande vivement de prendre le guide audio. Le prix de la visite est de 5 dollars et le guide audio 3 dollars, si vous écoutez tout le guide audio, la visite durera 2h30.

Le deuxième lieu est une suite logique du S-21: les Killing Fields. Ici aussi c’est un endroit extrêmement triste mais qu’il est important de visiter. L’entrée vous sera facturée 6 dollars avec le guide audio, une fois de plus si vous écoutez tout le guide audio la visite sera d’environ 1h30.

Troisième destination, le musée national du Cambodge qui est le plus grand musée d’histoire et d’archéologie du pays, cela avec plus de 2000 pièces exposées. Le prix de l’entrée est de 10 dollars.

Avant d’être une prison ultra-secrète, S-21 etait un paisible lycée
Une partie des fosses des Killing Fields
Le musée national du Cambodge – Phnom Penh

2- Les marchés:

À Phnom Penh il y a un nombre incalculable de marchés, alors lesquels visiter? Ici je vais vous mentionner les marchés les plus intéressants mais aussi les plus centraux, et  je commence par mon préféré: le marché central et son architecture particulière que j’aime tant. Au centre vous avez cet énorme dôme de 45m de diamètre et 26m de hauteur. Depuis ce dôme, 4 bras partent dans 2 directions opposées, de haut on pourrait imaginer que le marché central a la forme d’une pieuvre à 4 tentacules. Ici vous trouverez vraiment de tout, mais vraiment, en passant des fruits et légumes aux vêtements, du poisson à la quincaillerie, ou encore des vendeurs de pièces détachées de moto aux coiffeuses. Deux parties se distinguent, une destinée aux touristes avec souvenirs, contrefaçons et bibelots inutiles… et une autre partie pour les locaux, avec tout ce dont vous avez besoin dans votre vie de tous les jours. Le marché ferme à 17h30.

Le marché Psah Thom Thmey (Marché Central) – Phnom Penh

Un deuxième marché bien connu est le Tuol Tom Poung market, plus communément appelé le Russian Market. Ce marché doit son surnom au fait que beaucoup d’expatriés russes visitaient ce marché régulièrement dans les années 80. Tout comme au marché central, vous trouverez vraiment de tout, mais en beaucoup plus dense, et étroit, l’air  y circule mal, cela peut être étouffant; cependant le marché est plein de vie et il est aussi agréable à visiter; j’ai trouvé les vendeuses beaucoup plus joviales qu’au marché central.

L’intérieur du Russian Market – Phnom Penh

Maintenant voici un marché situé non loin du quai Sisowath et donc en plein centre ville, le Phsar Kandal Market. Ici vous êtes tout droit dans le quotidien des locaux, les habitants de la ville viennent ici pour faire leurs commissions mais pas seulement, vous pouvez aussi dans ce marché vous faire masser, ou faire un masque pour la peau, ou aussi vous faire couper les cheveux. Ici il y a également des vendeurs en gros notamment pour les consommables tels que des emballages alimentaires. Ce marché couvert s’étend aussi dehors avec plusieurs stands en extérieur.

Entrée du Phsar Kandal Market – Phnom Penh

La nuit si vous vous promenez le long du fleuve ou que vous avez mangé ou bu un coup dans l’un des nombreux bars et restaurants qui longent le quai Sisowath, alors il peut être sympa d’aller faire un tour au Phnom Penh Night Market. Qui sait, peut-être trouverez-vous quelque chose qui vous plaira ou si vous avez encore faim, vous pourrez aussi y manger. Le marché est ouvert de 17h à 23h.

Phnom Penh Night Market

Pour terminer avec les marchés, je vous emmène au Container Night Market qui est un marché avec des stands installés dans des containers maritimes. Ici c’est un lieu un peu particulier car vous avez un marché proprement dit, mais aussi beaucoup de bars-restaurants eux aussi dans des containers. Chacun des établissements a une décoration ou un thème différent, mais nombre d’entre eux diffusent de la musique avec un niveau sonore relativement élevé. Des groupes de musiciens viennent souvent jouer dans certains bars, ici les clients sont de jeunes Khmers, il y a très peu de touristes.

Container Night Market – Phnom Penh

3- Les Rooftop bars:

Je ne vais pas vous le cacher, je suis un fan des bars situé sur des rooftops, donc je vous présente tout d’abord mon favori ici à Phnom Penh, l’Eclipse Sky bar en haut de la Phnom Penh Tower qui fait 23 étages. Depuis ce bar-restaurant vous avez une super vue à 360° sur la ville, ce qui en fait l’endroit parfait pour regarder le soleil se coucher. Les prix sont un peu plus élevés que dans les bars classiques, mais ceci est dû au standing des lieux et à la vue que vous avez sur la ville.

Vue depuis l’Eclipse Sky Bar – l’adresse: 455, Monivong Bvd, Phnom Penh Tower, 23eme étage

Si vous aimez les coins assez classe un autre bon choix est le Skybar at Lumiere, ici pas de vue à 360° mais la vue sur le fleuve et le centre ville est magnifique, c’est un lieu assez huppé, donc un peu cher comparé aux autres bars au Cambodge, mais bon marché comparé aux prix pratiqués en France. Le petit point négatif est la taille de la terrasse qui affiche souvent complet.

Un autre rooftop bar que j’apprécie à Phnom Penh, c’est le Le Moon Rooftop Lounge, du haut de l’hôtel de seulement 3 étages, vous avez une très belle vue sur le temple Wat Ounalom ainsi que sur le quai Sisowath et le fleuve Tonle Sap. Il y a aussi une bonne atmosphère et j’aime bien leur décoration avec toutes les plantes disposées sur la terrasse. Ici les prix sont raisonnables.

LRM_EXPORT_105516165677330_20181024_193907680
Terrasse du Le Moon Rooftop Lounge et sa vue sur le Tonle Sap.

Maintenant si vous désirez une option un peu moins chère, allez au Panorama Mekong Restaurant, ici la décoration et l’ambiance ne sont clairement pas ce qui se fait de mieux mais les plats servis sont bons, les bières ne sont pas chères et vous avez une vue imprenable sur le Mékong et le quai Sisowath. Maintenant si vous voulez quelque chose de plus classe allez juste en face au Foreign Correspondent Club (FCC), la déco est plus sympa, l’ambiance est différente, vous avez la même vue sur le Mékong mais c’est un peu plus cher qu’au Panorama Mekong Restaurant.

Vue depuis le Panorama Mekong Restaurant – Phnom Penh
Voici le Foreign Correspondent Club (FCC) – Phnom Penh

4- Que manger:

Bon, dans le numéro 3 je vous ai fait boire, mais il faut aussi penser à manger, et si vous venez au Cambodge il y a bien quelque chose que vous devez essayer: ce sont … les insectes, oui, oui vous avez bien lu. J’ai personnellement essayé les criquets et pour ne pas vous mentir j’ai aimé. Plus sérieusement mes deux plats khmers préférés sont: le Fish Amok qui est du poisson au curry cuit dans du lait de coco avec des légumes et servi avec du riz. Le deuxième est le Beef Lok Lak, qui est du boeuf mariné sauté servi avec des légumes crus et du riz blanc. Si ces deux plats ne vous emballent pas sachez qu’à Phnom Penh, il y a une grande variété de restaurants servant des plats des quatre coins du monde.

C’est ici que j’ai acheté les criquets que j’ai dégustés.

Pour conclure:

Phnom Penh n’est pas forcément le plus beau coin du Cambodge, mais cela reste un passage obligé ne serait-ce que pour en apprendre plus sur l’histoire du pays. La ville est en train d’exploser économiquement avec des constructions dans tous les coins, cependant cela reste une capitale calme comparée à ses voisins comme par exemple Hanoï et Bangkok. 2 jours me semblent  suffisants pour explorer le cœur de la ville et les lieux historiques.

J’espère que cet article vous aidera pour planifier votre éventuel prochain voyage au Cambodge.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à laisser un commentaire, et si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager.

Si vous ne le savez pas, j’ai aussi une chaîne YouTube, où je publie des vidéos de mes voyages, donc si vous voulez suivre mes aventures, allez y jeter un coup d’œil.

Merci de votre lecture.

3 Replies to “Que faire à Phnom Penh la capitale du Cambodge.”

  1. Le Cambodge est un pays magnifique à découvrir ou la population est plus branchée à parler français qu’anglais. Tout comme le Vietnam qui est magnifique aussi à visiter mais qui à l’inverse du Cambodge parle plus l’anglais…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :